Frais kilométrique : Barème inchangé en 2024 !

27/06/2024

Vous utilisez votre véhicule personnel à des fins professionnelles ?

Pour votre déclaration de revenus, vous optez pour le régime des frais réels déductibles plutôt que pour la déduction forfaitaire de 10 % ? La brochure fiscale 2024 de la Direction générale des finances publiques indique que les barèmes kilométriques qui s’appliquent cette année aux dépenses effectuées en 2023 pour les voitures et les deux-roues sont les mêmes que ceux en vigueur l’an dernier.

Les indemnités kilométriques :

Le salarié et le dirigeant qui utilise leur propre véhicule pour leurs déplacements professionnels peuvent se faire indemniser par leur société. pour cela, il peut choisir un remboursement selon les frais réellement engagés ou sur la bas d’un barème kilométrique. Cette dernière solution est généralement retenue pour sa simplicité.

Bon à savoir :

Les indemnités kilométriques sont exonérées d’impôt sur le revenu. Les remboursements des frais liés à l’utilisation du véhicule personnel pour accomplir les trajets entre le domicile et le lieu de travail sont toutefois à inclure sans les revenues à déclarer.

 

Rappel : barème kilométrique 

Le montant de vos frais de déplacement sont calculés en considération de la puissance de votre véhicule et du nombre de kilomètres parcourus ; et dans les barèmes kilométriques, sont notamment pris en compte :

 

  • la dépréciation du véhicule ;

  • les frais de réparation et d’entretien ;

  • les dépenses de pneumatiques ;

  • la consommation de carburant ;

  • les primes d’assurances.

 Il est possible d’y ajouter :

 

  • les intérêts d’emprunt (en cas d’achat de véhicule à crédit) 

  • les frais de péages ;

  • les frais de stationnement.

 

Les frais de déplacement calculés concernent en particulier le transport du domicile au lieu de travail et le transport pendant les heures de travail.

Un barème inchangé en 2024 :

Pour l’imposition des revenus de 2023 , le barème des indemnités kilométriques n’a pas été revalorisé et reste identique à celui de 2023. Pour les véhicules électriques, le barème kilométrique es majoré de 20 %. 

 

Voir nos autres articles

Vous avez raté nos précédentes Newletters, pas de panique, retrouver tous nos articles en cliquant ici